Faire des rencontres quand on voyage seul(e)

Faire des rencontres quand on voyage seul(e)

Hello !

Aujourd’hui, je reviens avec un sujet qui visiblement en intéresse plus d’un : le fait de voyager seul, et surtout de faire des rencontres, alors qu’on est loin de notre zone de confort.

Avant tout, pourquoi partir seul ? Pour plein de raison qui seront propres à chacun, mais je dirais avant tout pour se retrouver, se ressourcer. Voyager permet de faire le plein de cultures, d’expériences – bonnes ou mauvaises – et de belles images plein la tête. Tout le monde n’est pas de cet avis, et heureusement car nous n’avons pas tous les mêmes envies, mais pour moi c’est le meilleur moyen de me sentir exister. Vous me direz que dans ce cas, je peux bien partir avec des amis, un chéri, de la famille et explorer le monde tout autant.

Mais non, je pense qu’on voyage différemment si on est seul ou à plusieurs. Dans tous les cas, c’est génial, mais on vit les choses d’une autre manière. Qu’on soit un homme ou une femme, le fait d’être seul permet de se retrouver face à soi-même, d’apprendre à se connaître encore plus. Cela permet de la liberté, puisqu’on fait ce qu’on veut. Personne pour nous dire que c’est trop dangereux, trop difficile, que finalement je n’ai plus envie de faire ça, que je ferais plutôt ça… Personne pour vous en vouloir si vous attrapez une de ces maladies tropicales qui vous clouent au lit pendant quelques jours et vous empêchent de visiter… Pas de disputes non plus, parce que le risque de partir à plusieurs, même avec l’amour de votre vie, c’est de se disputer, parce qu’il y a souvent des coups de stress, de fatigue, des imprévus… C’est l’aventure !

Voyager seul(e), c’est aussi avoir deux fois plus de courage. A deux, c’est facile de sortir, de visiter même si on est fatigué, il y en a toujours un pour motiver l’autre.. Seul, vous vous débrouillez. Pour rencontrer des gens, il faudra oser aller au restaurant ou dans un bar un peu branché, commander un verre seul, et aborder les gens. Il faudra oser s’arrêter dans la rue et parler aux locaux. Il faudra deux fois plus de motivation pour continuer le trek de 3 jours dans la montagne sous 25° en plein soleil. Être seul, ça demande beaucoup plus de courage qu’à plusieurs, et c’est la partie la plus difficile.

C’est important également d’être seul pour rencontrer des gens. A plusieurs, vous n’irez pas autant vers les autres, parce qu’inconsciemment, vous vous suffirez l’un à l’autre. Seul(e), pas le choix ! On prend une chambre avec le plus de personnes possible dans le dortoir de l’auberge de jeunesse, on traîne dans les espaces communs, on s’arrête manger dans la rue, dans les petits trucs typiques et surtout locaux, on parle avec les gens, on baragouine trois mots d’anglais qu’ils ne comprennent peut-être même pas, mais on essaie. On sourit, tout le temps, à tout le monde, on donne envie aux gens de venir vers nous, eux aussi. On ose !

Evidemment, voyager seule, en étant une femme, c’est accepter un peu plus de drague. C’est toujours plus facile pour les locaux d’aborder une femme seule, surtout si vous partez loin de chez vous et qu’on vous repère à 100m parce qu’une européenne au milieu des asiatiques, des africains, ça se voit ! Mais en général ils sont comme en France, vraiment pas méchants. Un sourire, un « non merci » et ils passent à autre chose. Remerciez-les s’ils vous font un compliment, mais soyez ferme s’ils insistent (ce qui n’arrive quasiment jamais), en gros, comme en France !

Pour les plus timides qui n’oseront pas sortir dans un bar ou une boîte de nuit et commander le premier verre seules, Facebook vous aidera à trouver des amis ! Dans n’importe quelle destinations, vous trouverez des groupes de français, de backpackers, d’étrangers… tapez le pays dans lequel vous vous trouvez accompagné de ces mots : « francophones », « français », « backpackers », « foreigners », « travelers »… Vous trouverez forcément des groupes remplis de gens comme vous. Pour les femmes qui partent un peu partout, je vous conseille le groupe « We are backpackeuses » qui est très bien pour répondre à vos questions et partager vos expériences.

Postez un petit message en indiquant où vous êtes, ce que vous y faites, combien de temps vous y restez, ce que vous souhaitez trouver sur ce groupe (bons plans, rencontres, conseils, contacts…) Et vous aurez rapidement des réponses. Evidemment, les filles reçoivent en général plus de réponses et principalement de garçons. Faites votre tri rapide, ne répondez qu’aux messages qui vous intéressent, et lors de la première rencontre, expliquez clairement vos intentions. Choisissez toujours de rencontrer la personne dans un lieu public, un resto, un café ou un bar, ne l’invitez pas tout de suite chez vous à passer un après-midi piscine… C’est une simple question de sécurité.

Ne perdez pas de temps avec des gens avec lesquels vous n’avez pas envie d’être. Si ça se passe mal, trouvez une excuse pour rentrer plus tôt et écourtez le rendez-vous. Vous êtes là pour profiter et vous retrouver, pas pour vous coltiner quelqu’un de désagréable. C’est VOTRE voyage, vivez-le pour vous. Vous n’avez rien à perdre à essayer de rencontrer quelqu’un, quelques heures peut-être, mais toute expérience a toujours une part de positif, alors on se concentre sur celle-là. Mais vous n’avez rien à perdre non plus si le courant ne passe pas. Au pire quoi ? Vous ne vous reverrez pas, vous rencontrerez des dizaines d’autres gens plus intéressants et voilà.

Vous êtes une fille et vous voulez éviter les mecs ayant soif de sexe ? Soyez claires dès le début. Vous êtes là pour rencontrer quelqu’un amicalement, passer une partie de votre séjour avec pour quelques visites parfois plus sympas à deux, pas pour un plan cul à l’autre bout du monde. Exposez clairement ce que vous voulez, vous n’avez rien à perdre, croyez-moi !

À l’inverse, ne soyez pas négatives et rabats-joie. Tous les mecs ne sont pas attirés par votre boule hors du commun après ces centaines de squats. Chez les filles comme chez les garçons, il y a ceux qui veulent un coup d’un soir, et ceux qui veulent partager un voyage loin de chez eux. Vous saurez rapidement cerner les deux catégories, et si vous mettez les choses au clair rapidement, vous serez tranquilles. Mais ne vous méfiez pas de tout le monde, on ne vous veut pas toujours du mal, vous tomberez plus souvent sur des gens gentils et prêts à vous aider que sur de mauvaises personnes.

Être seul(e) à l’autre bout du monde, c’est savoir se méfier au bon moment, mais aussi savoir faire confiance le plus souvent possible. C’est une question d’expériences, vous saurez vite miser sur les bonnes personnes et vous éloigner des mauvaises.

Dirigez-vous peut-être d’abord vers des français ou francophones si vous n’êtes pas à l’aise, vous irez vers les autres quand vous aurez plus confiance en vous et en votre anglais, et vous irez vers les locaux quand vous saurez faire deux-trois phrases dans la langue du pays. N’ayez jamais honte de faire des fautes, de demander, de parler. Peu importe votre accent, le nombre de fautes par phrases, ce qui compte c’est qu’on vous comprenne, non ? Vous apprendrez avec le temps. Et si vous rencontrez des backpackers, vous verrez que leur ouverture d’esprit fera que vous ne serez jamais jugés ni moqués, peu importe la situation. Soyez curieux d’apprendre sans cesse de chaque personne que vous rencontrez. Des mots, un peu de culture, de récits d’expérience, un contact, un conseil, une adresse… Posez des questions et intéressez vous, partagez.

Les meilleurs moyens de rencontrer du monde, c’est de voyager en auberge de jeunesse, et comme je le disais, dans un dortoir avec un maximum de personnes possible. En plus, c’est pas cher, donc tout est parfait ! En hôtel, vous ne rencontrerez que difficilement des gens, et ils n’auront pas les mêmes choses à vous raconter que les backpackers en auberge, dans la majorité des cas.

Rejoignez des pub-crawls (bon, si comme moi vous ne buvez pas d’alcool, ça peut paraître bizarre à première vue, mais vous rencontrerez rapidement du monde !). Le principe est simple, c’est une tournée de bars dans la ville, vous trouverez souvent des affiches dans les auberges, ou vous pouvez simplement demander à l’accueil s’ils ont des informations à ce sujet. L’alcool déliant les langues, vous allez rencontrer du monde, et vous verrez les plus timides se dévoiler, un vrai moment de partage en voyage !

Tentez-vous au couchsurfing. L’expérience que j’en ai est géniale. Vous dormez gratuitement chez des locaux, qui vous prêtent un morceau de canapé ou un matelas dans un coin, parfois un lit même ! Faites attention aux gens que vous contactez,  concentrez-vous sur les bons avis, mais vous ne prenez aucun risque, c’est très safe ! Les gens qui accueillent le font pour faire des rencontres, faire découvrir un morceau de leur vie et partager au maximum. C’est un moyen parfait pour rencontrer des gens durant votre périple !

Enfin, juste parce qu’il faut le dire même si ça paraît la chose la plus logique du monde pour les backpackers, mais pas encore pour les français : OUVREZ VOS ESPRITS. Faites tomber les apriori, ne vous arrêtez pas aux on-dit, faites vos propres expériences, et apprenez de chaque personne que vous rencontrez.

J’espère que cet article a répondu à vos interrogations, qu’il vous a aidé à y voir plus clair et vous a donné envie de sauter le pas vous aussi, de voyager seul et de faire des rencontres aux quatre coins du monde. Bon voyage, vivez vos rêves !

J’attends évidemment vos témoignages, vos conseils à vous, et vos avis sur les miens. LOVE

Suivre:
Partager:

10 Commentaires

  1. Justine
    26 mars 2017 / 10 h 45 min

    Un article très intéressant 🙂
    J’ai jamais voyager seule, mais c’est quelque chose que j’aimerais faire au moins une fois dans ma vie, pas forcément au bout du monde, mais j’aimerais tenter cette expérience alors cet article va beaucoup me servir au moment voulu 🙂

    • 26 mars 2017 / 11 h 02 min

      Fais le ma belle, fonce ! Peu importe où, ce n’est pas vraiment ce qui compte ! Bisous et merci 😘

  2. Anna
    24 mars 2017 / 13 h 06 min

    Bravo pour cet article, et merci beaucoup pour tous tes conseils, surtout quand on souhaite partir à l’étranger comme moi et qu’on à peur de se sentir trop isolée!

    • 24 mars 2017 / 13 h 30 min

      N’aie surtout pas peur, fonce ! Merci et gros bisous 😘

  3. Soline
    24 mars 2017 / 10 h 53 min

    Cette article est géniale! Je n’ai tellement pas confiance en moi et aux autres que je ne sais pas si un jour j’en serai capable, bien que je rêve de voyager et que personne pour m’accompagner, ce qui est assez frustrant, mais cette article va me booster je pense! Ta chaine et ton blog sont tellement géniaux depuis que tu es à Bali (mais il l’étais avant aussi je te rassure), j’adore ton ouverture d’esprit, pour ma part le voyage de mes rêves, complètement dépaysant que je me donnerai les moyens de réaliser un jour c’est l’Inde. Désolée pour ce long pavée aha, bisous!♥

    • 24 mars 2017 / 10 h 55 min

      Je te souhaite vraiment de le faire ma belle, et meme, je te dis : FAIS LE ! Profite et tu seras la plus heureuse, tu n’as rien à perdre ! Gros bisous et merci pour ton message 😘

  4. Angele
    24 mars 2017 / 10 h 43 min

    Coucou Albane. Merci pour cet article complet et très bien écrit ! Étant moi-même expatriée à l’étranger depuis maintenant 3 ans, je ne peux que confirmer tout ce que tu as dit ! Profite à fond de ton aventure et continue à nous faire voyager à travers tes articles et tes vidéos. Bises !

    • 24 mars 2017 / 10 h 44 min

      Merci beaucoup ma jolie ! Continue de profiter toi aussi, de gros bisous 😘

  5. Coraline
    24 mars 2017 / 10 h 09 min

    Absolument d’accord avec toi! Personnellement je voyage seule parce que je n’ai personne pour m’accompagner (par manque de moyens ou de temps). Les gens me regardent toujours de travers quand je leur dis que je voyage seule mais je m’en fous. Il vaut mieux vivre ses rêves seule que ne pas les vivre du tout. Je pense aussi que les gens n’ont pas le courage de partir seuls et préfèrent ne pas partir du tout, ce qui est dommage. Encore un superbe article 😘

    • 24 mars 2017 / 10 h 35 min

      Merci ma belle, en effet on est d’accord sur toute la ligne ! Bisous 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*