Le paradis vert de Jatiluwih

Le paradis vert de Jatiluwih

Hello !

Je suis rentrée en France au moment où tu lis cet article, à l’instant où il sort, je suis tout juste arrivée à la gare du Mans, et je suis certainement en train de prendre ma maman dans mes bras. Mais je n’en ai pas fini avec les articles de Bali, alors d’autres vont encore arriver, et peut-être que d’autres destinations se glisseront au milieu, qui sait ?

Je t’emmène dans une région de Bali absolument incroyable. C’est un lieu classé au patrimoine mondial de l’Unesco, et on sait pourquoi ! Les rizières de Jatiluwih sont incroyables, du vert à perte de vue, des terrasses parfaites, des indonésiens souriants qui s’y promènent, c’est un vrai plaisir ! J’ai beaucoup aimé cette promenade dans le « vrai Bali », qui nous a permis de sortir un peu de la pollution de Seminyak.

À mon plus grand malheur, le soleil n’était pas au rendez-vous ce jour-là, donc le vert était plus foncé, moins éclatant, et il contrastait moins avec le ciel gris que s’il avait été bleu. Mais c’était absolument magnifique, calme, paisible, incroyable. Une pause hors du temps face à cette nature qui nous offre tant. Jatiluwih signifie « vraiment merveilleux », et c’est le cas ! Je crois qu’on n’aurait pas pu trouver meilleur nom pour ce lieu incroyable. Les panoramas sont à couper le souffle au pied du volcan Baturaku.

Un vieil homme au dos courbé par les années de la vie a invité mon frère à retourner la terre avec lui, pieds nus dans la boue. Une autre femme à laquelle je serais incapable de donner un âge portait sur ses épaules mon poids en herbe pour ses bêtes, mon père l’a aidée à les nourrir. Un jeune guide francophone qui parlait un français impeccable nous a expliqué qu’il n’était jamais allé à l’université, et qu’il avait appris en écoutant les touristes parler. Ces petits moments de vie avec les indonésiens, sous les quelques gouttes de pluie qui venaient nous rafraîchir en fin de promenade, ces petits moments ont rendu ce moment plus extraordinaire encore.

 

 

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*