Mon pire défaut

Mon pire défaut

Hello !

Aujourd’hui, je viens te parler de mon plus gros défaut. Ce qui est assez fou, c’est que je pensais que c’était une qualité, jusqu’à ce que je comprenne qu’une qualité trop poussée devient un défaut. Pas un défaut pour les autres, mais quelque chose qui me fait du mal à moi. Je suis trop gentille. Je pense trop aux autres et pas assez à moi, je donne trop sans jamais recevoir. Je me laisse marcher dessus, préférant toujours souffrir que faire souffrir.

Je suis une fille qui pardonne tout, trop vite. Je crois que mon problème, c’est que je crois trop en l’humanité. Je me fais avoir à chaque fois, ça ne loupe jamais ! Et je crois qu’en plus d’être trop gentille et de me laisser faire, ça se voit sur ma tête, comme si je le portais en lettres capitales rouges sur le front. Je ne pense pas que je tombe sur plus de gens mauvais que d’autres, mais je pense que je suis plus facile à manipuler et à blesser, parce que je ne me méfie jamais.

Je ne compte plus les déceptions et les gens qui ont abusé de ma gentillesse. Dans la vie privée comme professionnelle, au collège, au lycée ou après, j’ai toujours été comme ça. Ma mère me dit sans cesse que je ne pourrai pas changer le monde et que je dois commencer à penser à moi. Mes amis me reprochent de me laisser faire, de m’excuser lorsque je ne devrais pas ou de ne pas savoir dire non.

Le comble, c’est que ces gens qui abusent de ma gentillesse sont les premiers à me dire Attention Albane, tu es trop gentille, tu te laisses marcher dessus. J’aurais envie de crier Tu es le premier à en profiter !, mais j’ai tellement toujours peur de vexer, de faire du mal, que je ne dis rien. C’est un réel problème, qui me pourrit la vie au quotidien. Je suis incapable de dire non, peu importe ce qu’on me demande, je déteste me disputer avec quelqu’un et je préfère me taire ou accepter quelque chose qui ne me correspond pas plutôt qu’entrer en conflit.

Toi qui lis ça, tu dois certainement te dire que c’est de ma faute, que si j’en souffre, je n’ai qu’à y remédier. Tu as parfaitement raison, la seule personne qui peut changer ça, c’est moi. Comme tout ce qui se passe dans ma vie, en fait. Mais mon gros problème face à ça, c’est le manque de confiance en moi. Malgré ce qu’on pourrait croire, j’ai beau poster tous les jours des photos de moi, parler de moi sur internet et recevoir des messages adorables tous les jours, je n’ai pas confiance en moi.

Je crois que ce manque de confiance et le fait de ne pas croire en moi m’empêche de dire non, de refuser quelque chose, de me méfier des gens. Vous savez, cette sensation que tout le monde autour de nous est mieux que nous, et qu’on ne va quand même pas se méfier de mieux ? C’est ça, ce que je vis au quotidien. Je me laisse marcher dessus, écraser et rabaisser parce que je n’aime pas la personne que je suis, et plus on le fait, moins je l’aime.

Au fond, c’est mon plus gros défaut, je n’ai aucun doute là-dessus, mais je n’ai pas envie de changer. Je n’ai aucune envie de devenir méchante, méfiante, de douter de la bonne volonté des gens et de leur gentillesse. Je veux continuer à croire en l’humanité et en les autres, je veux encore espérer que les gens ne pensent pas à mal, qu’on me fait un sourire sincère, qu’on ne me plantera pas de couteau dans le dos. J’ai encore envie de croire que certains ne sont pas hypocrites et qu’ils pensent vraiment ce qu’ils disent, qu’on ne parle pas de moi dans mon dos.

A tous les gens trop gentils qui me lisent, gardez ce défaut, continuez d’être gentils, d’aider les autres sans attendre de retour, de ne pas penser à mal, de croire en l’amour, en l’humain et en l’autre, continuez de sourire gratuitement, d’aimer de tout votre coeur. N’oubliez pas le karma, la roue qui tourne, toutes ces belles choses qui vous arriveront et qui malheureusement épargneront ceux qui vous font du mal. Essayez de croire en vous, un peu, le plus possible.

 

LOVE.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

8 Commentaires

  1. Marie
    3 mai 2018 / 16 h 47 min

    Hello! Pour te suivre depuis longtemps et ne jamais vraiment poster mais sache que j’adore ce que tu fais :D. Bref, pour moi ce n’est pas aux gentilles de l’être moins mais aux autres de savoir ne pas en abuser. C’est une règle de vie le respect, ça commence par soit mais ça passe aussi par les autres. Mais en tous cas sache que tu mérites amplement ta place, que tu n’as pas à te justifier envers toi même et ni à te le prouver (c’est plus facile à dire qu’à faire). Mais bon je pense que ça fait du bien de l’entendre et tu mérites d’être heureuse tu as vraiment l’air d’être une superbe personne !

    • 3 mai 2018 / 18 h 44 min

      Merci beaucoup bichette pour ton message, prends soin de toi !

  2. 3 mai 2018 / 14 h 20 min

    Coucou Albane
    Sans que tu le dise, je savais déjà que tu est quelqu’un de gentil. Quand ont est trop gentil, les gens ne se fixe pas forcément de limite et tu te retrouve dans des situation d’abus! Je pence que le vrai problème, c’est la malveillance des gens qui nous pousse à créer des barrière pour s’en protéger. Si tout le monde étaient comme toi, le problème n’existerait pas!
    Je voudrais pouvoir te protéger mais tu es la seul en mesure de le faire alors je te conseil de sélectionner les personnes à qui tu prolonge ta confiance et de te séparer des personnes toxique!
    JTDR 💚Gros bisous 😘

    • 3 mai 2018 / 18 h 44 min

      Merci beaucoup, c’est très gentil 🙂 bisous

  3. Philomène Ferreux
    3 mai 2018 / 13 h 28 min

    Merci Albane pour cet article ! Je vois que je ne suis pas la seule… on dirait que tu viens de me décrire, dans ce post.
    Mais bien que ce soit souvent négatif, essayons de ne voir là-dedans que le positif et essayer de ne pas trop aller dans l’excès de la gentillesse…même si ce n’est pas facile haha.

    Bisous

    • 3 mai 2018 / 13 h 30 min

      J’avais besoin d’en parler parce que je crois qu’on est plein dans ce cas ! Haha, gros bisous ma biche, prends soin de toi !

  4. Meryl
    3 mai 2018 / 10 h 40 min

    Merci pour cet article ! Je suis exactemement pareil, on pourra me répéter sans cesse d’arreter d’etre aussi gentille, de penser à moi je n’y arrive pas, je crois en l’humanité, on ne changera pas..

    Et tu es une personne exceptionnelle Albane, ne l’oublie pas.

    • 3 mai 2018 / 10 h 46 min

      Merci ma biche, essaie de n’en tirer que le positif, malgré tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*