Le mois de mars

Le mois de mars

Hello !

Je suis quelqu’un d’assez nostalgique, j’adore regarder mes anciennes photos, me rappeler de ce que je faisais, il y a un an à la même date… Un de mes premiers réflexes chaque matin est d’ouvrir l’application Timehop, justement. Aujourd’hui, flashback sur mes mois de mars.

MARS 2000

Mes petites soeurs sont nées, elles ont quelques mois, et j’adore leur donner le biberon, leur faire des câlins. On se bat un peu avec mon frère pour les avoir, mais l’avantage des jumelles, c’est qu’elles sont deux, on en a une chacun. L’amour d’une famille est celui qui compte le plus, je me sens chanceuse et heureuse d’avoir une famille si grande.

 

MARS 2007

Plus que quelques jours avant mon stage de musique, enfin. Depuis des années déjà, et encore pour quelques années, c’est LA chose que j’attends le plus de l’année. Une semaine de bonheur intense, de clarinette, de copains et de soirées. Une semaine hors du temps, dont je mets chaque année deux semaines à me remettre en pleurant chaque soir. Tellement de souvenirs qui resteront gravés à jamais, de gens, qui resteront aussi.

 

MARS 2010

Je finalise mon inscription au programme Brigitte Sauzay. Je suis en seconde, et dans moins de deux mois, je pars vivre en Allemagne, en Internat, seule, loin de mes amis et de mes parents. Je ne sais pas parler allemand, il paraît que j’apprendrai vite sur place, mais je commence à me demander si c’est une bonne idée. J’ai peur, mais très envie à la fois.

 

MARS 2012

Je vis en Sarthe, chez mes parents, je suis en terminale. Je suis en couple depuis plus d’un an maintenant, je suis heureuse. C’est mon premier amour, on est bien tous les deux. Le bac approche, le stress commence à monter. Je sais déjà ce que je fais l’année prochaine : une licence LLCE Allemand, et j’enchainerai sur une double licence Etudes Européennes en deuxième année.

 

MARS 2014

J’ai fait des montagnes russes, sentimentalement parlant. Je t’aime, moi non plus. Mais je pars vivre en Angleterre dans quelques mois, et rien n’est vraiment possible. Le pire, c’est le mensonge. Vous ne comprenez rien en lisant ça ? Moi non plus, je ne comprends pas ce qui m’arrive. Mon pire chagrin d’amour, ça fait mal, et ça restera dans le temps.

 

MARS 2015

Je vis en Allemagne, à Paderborn. Ma vie me plaît, une vraie vie étudiante. J’ai très peu de cours, deux heures par semaine, alors on fait surtout beaucoup de sorties. Les videurs et les barmans de la boîte nous connaissent et on ne paye même plus l’entrée ni nos verres. Le propriétaire du kebab aussi, d’ailleurs. L’année Erasmus typique, mais on n’est même pas des élèves Erasmus. 15 mars, papa m’appelle et m’annonce une nouvelle qui me terrasse : Oryx est décédé, il a fait une crise cardiaque. Oryx, mon amour, le cheval de ma vie, mon bébé. C’est très dur à encaisser, et cette date restera douloureuse.

 

MARS 2016

Le pire mois de ma vie. Je vis à Angers et je travaille à Laval. Rien de tout ça ne me plaît, ni les heures au bureau, ni le fait d’avoir 3h de route par jour. Je suis en couple et rien ne va, il devient de plus en plus violent, désagréable, menaçant, rabaissant, humiliant, blessant. Je ne dors plus la nuit, je suis arrêtée, le verdict est tombé. Dépression. Les anti-dépresseurs me font dormir encore plus, me fatiguent, mais je n’ai pas le droit de dormir, il ne veut pas. Il me viole, pour la première fois, et j’avale la plaquette entière. 30 fois la dose prescrite. Pompiers, urgences, perfusion, psychiatrie. J’y reste deux semaines, et j’en sors toujours aussi détruite.

 

MARS 2017

Je vis à Bali, en Indonésie, c’est magique. Mon travail me plaît, mes collègues sont de super copines et on fait plein de choses ensemble. J’ai rencontré Romain, un ami qui restera, je passe tout mon temps libre à la plage, la piscine, à visiter des endroits si loin de tout ce que je connaissais jusqu’ici. Est-ce qu’il est possible d’être si heureuse ? Je ne le savais même pas ! Ici chaque personne que je rencontre est bienveillante et me pousse vers le haut, je n’ai jamais connu ça.

 

MARS 2018

Je vis à Paris, dans un appart qui me plaît et dans lequel je me sens bien, j’ai un boulot qui me rend heureuse, des collègues vraiment cool, j’adore ma vie. Mais ce mois-ci est un peu difficile, on est dans une période de gros rush au bureau, avec la sortie d’un nouveau programme. Beaucoup d’heures sup, plus vraiment de jours de congé, j’ai perdu toute l’avance que j’avais dans mes articles ou mes vidéos, je ne dors plus beaucoup, mais j’adore cette vie à mille à l’heure ! Dans moins d’un mois, je serai à Bali de nouveau, pour souffler un peu.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  1. Jules
    19 mars 2018 / 19 h 03 min

    Bonjour Albane ,
    Je viens tout juste de lire ton article sur le mois de mars et personnellement il m’as touché .
    J’adore ce que tu souhaite nous apporter , un peu de bonheur chaque jour . J’aimerais tellement être comme toi , une personne épanouie. Mais je pense à y arriver . Comme toi j’ai aussi subit une relation extrêmement difficile et dur , et malgré tout cas j’ai réussi à m’en sortir en croyant à l’avenir. Encore merci pour tes vidéo et tes articles si bien . Tu nous donne chaque jour grâce à tes vidéo et tes blog un peu de bonheur. Merci pour tout

  2. 19 mars 2018 / 13 h 48 min

    On dit: La vie c’est les montagne russe, il y a des haut et des bas . Tu as vécus des épreuves très difficile et aujourd’hui tu t’en es sortie! Après ce qui t’es arrivé cela prendra du temps pour faire confiance à nouveau et t’investir dans une nouvelle relation amoureuse et je pence que c’est ta prochaine épreuve!
    Je ne sais pas comment tu fait pour avoir la chance de retourner à Bali mais je suis content pour toi! Bon courage pour le taf.
    Je t’adore Gros bisous

    • 19 mars 2018 / 17 h 58 min

      Peu importe ce qui m’arrivera, jamais je n’aurai du mal à faire confiance, je crois en l’amour plus qu’en rien d’autre au monde, et je fais confiance à ma vie, surtout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.